La société malade de la gestion – Une conférence de Vincent de Gaulejac

Une conférence de Vincent de Gaulejac à l’Université Populaire de Bruxelles.

Sous une apparence pragmatique, la gestion constitue une idéologie qui légitime la guerre économique et l’obsession du rendement financier. Les ” gestionnaires ” installent en fait un nouveau pouvoir managérial. Il s’agit moins d’un pouvoir autoritaire et hiérarchique que d’une incitation à l’investissement illimité de soi dans le travail pour tenter de satisfaire ses penchants narcissiques et ses besoins de reconnaissance. Il s’agit d’instiller dans les esprits une représentation du monde et de la personne humaine, en sorte que la seule voie de réalisation de soi consiste à se jeter à corps perdu dans la ” lutte des places ” et la course à la productivité. Or, pour comme pour mieux assurer son emprise, cette logique déborde hors du champ de l’entreprise et colonise toute la société.

Voir la vidéo sur http://www.rhizome-tv.be

Acheter le livre:

Advertisements